_DSC7144Je viens de me déplacer à Bahraich, ou Eco Friends, en association avec l’Université Miyazaki au Japon et la Japan International cooperation agency (JICA), mènent depuis 2006 une mission de recherche et de sensibilisation de la population locale au problème de la pollution a l’arsenic. La pollution des nappes profondes d’eau est une pollution naturelle liée, sans doute, a des raisons géologiques. Une équipe de 6 personnes travaillent a l’élaboration de différents moyens de prévention contre les risques qu’une telle pollution peut entraîner pour la santé et l’environnement. Picture1

La pollution à l’arsenic, correspondant à Bahraich à 5 fois ou plus le la quantité maximale prescrite par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a savoir 10 μg par litre d'eau, peut avoir des effets désastreux en dégradant les sols de culture et en s’infiltrant dans la nourriture. L’eau contaminée est utilisée comme eau potable, pour la cuisine et pour se laver. Cette utilisation engendre des maladies et des lésions de la peau que les habitants n’ont pas toujours les moyens de soigner. Ces maladies sont le cancer de la peau, des reins, du pancréas, du foie, des troubles neurologiques...

C’est pourquoi les membres d’ Eco Friends travaillent à sonder les puits pour évaluer le degré de pollution. Puis ils préviennent les foyers dont les puits sont contaminés des risques qu’elles courent. D’autre part ils ont lancé un vaste plan d’éducation dans les écoles auprès des élevés et des équipes d'enseignants.