DSC01236La grosse mission sur laquelle je travaillais est enfin passée. Il s'agissait d'un séminaire médical le 21 juin qui visait a éduquer et sensibiliser les médecins et les ingénieurs locaux sur les problèmes lies a l'arsenic. Des médecins et des professeurs étaient venus de LucknowLucknow, du Bangladesh et même du Japon. Tout a été fait selon les règles; brochures imprimées, mugs a l'effigie de l'organisation, salles de conférence réservée, réception au restaurant...une vingtaine de médecins et six ingénieurs locaux sont venus y assister. C'est un succès par rapport au dernier séminaire ou seul 6 médecins étaient venus. L'équipe a beaucoup travaille pour mobiliser les docteurs en envoyant des invitations a répétition, en passant des coups de fils...Les médecin volontaires pour faires les examens médicaux pendant les deux jours qui suivaient dans les villages de Chetra et Newada ont été au nombre de 3.

DSC01346Comme je l'ai déjà dit, il y a dans ces villages une forte pollution naturelle de l'eau des nappes phréatiques a l'arsenic. Or, l'arsenic provoque de graves maladies au sein de la population pouvant entraîner la mort. Cependant, il n'est pas localisable dans le sang et s'amasse dans les organes. Il s'agissait pour notre équipe de 5 médecins et du personnel d'Eco Friends de faire des analyses et prendre des échantillons sur plus de 700 personnes. J'ai moi même mis la main "a la pâte" si je puis me permettre, puisque j'ai aide a récolter des échantillons de cheveux auprès des femmes. En effet, il est parfois difficile de les faire participer aux examens car elles sont timides et prudes.

Au final, nous avons eu de très bons résultats et avons termines les analyses en deux jours au lieu de trois. Nous avons trouve 19 cas de personnes sévèrement atteintes, les autres ayant des symptômes de différents degrés de gravite. nous avons malheureusement également pu constater que dans les villages ou la pauvreté règne, les maladies liées a l'arsenic ne sont pas les seuls fléaux pour la santé. Les villageois n'ont pas les moyens de se soigner.